Home News Les chancelleries enjoignent la Tunisie à éviter «la violence»

Les chancelleries enjoignent la Tunisie à éviter «la violence»

41
0

En Tunisie, 36 heures après du limogeage de son Premier ministre et de la suspension du Parlement, le président Kaïs Saïed a annoncé lundi 26 juillet le limogeage du ministre de la Défense. La démarche présidentielle reçoit des soutiens appuyés dans la classe politique. Ennahdha dénonce toujours de son côté « un coup d’État » et la communauté internationale s’inquiète d’une possible dérive autoritaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here