Home News Madagascar: le khat à Diego-Suarez

Madagascar: le khat à Diego-Suarez

48
0
madagascar:-le-khat-a-diego-suarez

À Madagascar, aucune loi ne régit sa culture, sa vente ni sa consommation : ni interdite ni autorisée, la prise de khat est tolérée. Pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), cette plante fait partie des drogues. Le khat a été introduit au début du XXe siècle à Diego-Suarez, la capitale du nord de l’île, par les émigrants yéménites, somalis et comoriens, recrutés pour répondre aux besoins de main-d’œuvre des colons français. La région de Diego-Suarez est aujourd’hui la première zone productrice de khat de toute l’île ; les cultures maraîchères disparaissent au profit de l’arbuste. Là-bas, la consommation de khat a connu un boom depuis le début des années 1990 et ne cesse de s’amplifier. Et ce ne sont pas les crises sanitaire et économique qui frappent en ce moment le nord de l’île qui entachent ce business florissant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here